Conseil en recrutement, diffusion des offres d'emploi, ATS, cas clients ...

Flatchr vous dit tout !

Venez découvrir nos conseils pour améliorer vos méthodes et techniques de recrutement

    Conseils pour mieux recruter - Marque employeur

    Les 7 clés pour recruter des talents qualifiés

    close
    Valentin
    18 OCTOBRE 2018
    10 min.

    Les talents qualifiés sont parfois rares, et les RH se livrent une véritable guerre pour mettre la main dessus. Le nerf de la guerre des talents ? Votre procédure de recrutement, évidemment. Mais recruter les meilleurs talents qualifiés demande bien plus qu’une simple offre d’emploi postée sur un jobboard. Grâce à nos observations et notre expérience dans ce domaine, nous avons pu lister les sept principales clés qu’il est utile d’activer pour optimiser cela.

     

    Téléchargez gratuitement notre livre blanc sur les ATS et découvrez pourquoi sont-ils devenus indispensables. 

     

    1. Miser sur le capital humain

     

    Pour pouvoir recruter des talents, il est nécessaire de recruter une équipe ! C’est un peu le serpent qui se mord la queue, et pourtant, c’est primordial. Construire votre équipe de recrutement de talents, et plus largement votre équipe RH, doit être une priorité si vous voulez pouvoir, dénicher, attirer, embaucher et intégrer les meilleurs talents pour votre entreprise.

    Une équipe de recrutement de talents doit être constituée de personnalités diverses aux compétences variées, mais qui ont pour point commun :

    • Une nature flexible, créative et sociable
    • Des compétences en gestion de projet
    • Des aptitudes en vente (car il s’agit de mettre en valeur votre entreprise)
    • Le fait d’être persistant et curieux
    • De connaître parfaitement la nature des postes, mais aussi l’entreprise et sa culture

    2. Développer un pipeline de talents

     

    Les talents qualifiés ne courent pas les rues, ainsi, de plus en plus d’entreprises, inspirées par les tendances américaines de recrutement, vont miser sur le sourcing. Cette technique se démocratise rapidement, car il s’agit d’un processus proactif qui consiste à aller à la recherche des talents plutôt que d’avoir une attitude passive. Ainsi, on développe ce qu’on appelle un "pipeline de talents", ou en d’autres mots, un bassin de candidats qualifiés potentiellement intéressés à rejoindre votre entreprise à court ou moyen terme.

    Le sourcing ne doit pas être pris à la légère ni être traité en dilettante. Le mieux est d’avoir au moins une personne dédiée à la création, au développement et à l’entretien d’un pipeline de talents qualifiés, avec pour résultat un important gain de temps, d’argent, et surtout une meilleure qualité de recrutement. (Pour en savoir plus, lisez notre article au sujet du sourcing).

    talents diversifiés

     

    3. Utiliser un outil de gestion de candidatures

     

    Il faut savoir que les chercheurs d'emploi s'appuient de plus en plus sur les réseaux sociaux et outils dédiés pendant leur recherche d'emploi. Certaines entreprises demandent des entretiens vidéo par exemple. Les jeunes talents sont hyperconnectés et accessibles sur des espaces virtuels que les recruteurs n'ont pas encore tout à fait adoptés. 

    De plus, l’organisation est un pilier du recrutement de talents qualifiés, car ces derniers seront attentifs à tout problème de gestion : oublis, erreurs, processus laborieux, délais longs… Ce genre de déconvenues et de décalage entre recruteur et candidat pourrait expliquer pourquoi l'offre et la demande ne matchent pas toujours ! Pour pallier à ces problèmes, il existe des ATS, Applicant Tracking Systems, ou plus clairement, des outils de gestion des candidatures. Aujourd’hui, nombreux sont les RH qui travaillent avec un ATS, et c’est certainement votre cas. Cependant, comme il en existe de nombreux, il est important de vous assurer que celui que vous utilisez vous apporte le soutien nécessaire pour optimiser le recrutement des meilleurs talents. Ainsi, l'ATS vous prêtera main-forte sur plusieurs niveaux :

    • Création d’un site carrière qui regroupe toutes vos offres
    • Tri et de suivi des candidatures
    • Facilitation de la collaboration entre les membres de l’équipe de recrutement
    • Statistiques des candidatures
    • Visibilité globale de toutes les candidatures reliée à une offre d'emploi
    • Envoi de messages automatiques aux candidats

    4. Soigner la marque employeur

     

    La marque employeur est l’une des clés les plus importantes pour optimiser le recrutement de talents qualifiés. Ces candidats sont rares, et, en général, ils en ont conscience. Ainsi, ils ne vont pas hésiter à faire leur petite enquête sur l’entreprise au même titre que vous faites la vôtre au sujet de ces candidats. Par conséquent, afin de les convaincre de choisir votre entreprise, il vous faut soigner l’image, en agissant à plusieurs niveaux.

    Dans un premier temps, construisez-vous un discours attirant et accrocheur : parlez de la culture d'entreprise, de votre politique RH, mettez en exergue le parcours et l'expérience de certains collaborateurs, etc. L'objectif est de donner envie au candidat de vous rejoindre ! 

    Ensuite, soignez le design de vos réseaux : ce sont les vitrines de votre entreprise, tachez donc de mettre en place une harmonie qui améliorera l'expérience candidat et l'e-réputation de votre entreprise, elle influencera grandement le recrutement.


    Également, il vous faut un processus de recrutement efficace, impeccable dans son déroulement, et qui sera la preuve du sérieux et du professionnalisme de votre entreprise tout en donnant un avant-goût de sa culture. Évitez l’improvisation ou les à-peu-près, car la marque employeur en souffrirait tout de suite.


    Enfin, dernier conseil : face aux talents, pensez toujours à les traiter comme des clients. Ainsi, vous aurez en tête, tout en les évaluant, de les convaincre au même titre qu’un client. Si le talent croit en votre entreprise, alors il sera motivé pour embarquer ! 

     

    5. Entretenez votre culture d'entreprise

     

    Le salaire ne fait pas tout ! Voilà quelque chose qu’ont bien compris toutes ces nouvelles start-ups qui n’ont pas spécialement les moyens de proposer des salaires équivalents aux grandes entreprises.

    La culture d’entreprise, d’abord, regroupe les valeurs et l’atmosphère de travail. Aujourd’hui, beaucoup recherchent un esprit de tribu, de famille. Être inclus. Faire partie d’une vraie équipe. Si un employé se sent bien au travail, s’il ne voit pas ça comme une contrainte permanente et qu’il n’a pas pour seule envie celle de quitter les lieux au plus vite, alors c’est gagné ! Et c’est exactement ce qu’il va falloir que vous aidiez à mettre sur pied d’une part, puis que vous sachiez «vendre» aux candidats d’autre part.

    Ensuite, vous pouvez activer la clé des bénéfices. Le salaire est une chose, mais les bénéfices supplémentaires proposés par votre entreprise sauront généralement faire la différence. Par exemple ? Ça peut aller d’une bonne mutuelle à un remboursement du transport en commun en passant par un ordinateur portable fourni ou avoir le droit de travailler à distance régulièrement ! Parfois, la valeur perçue sera bien plus importante que la valeur réelle de ces bénéfices, car le candidat le verra comme un bonus.

    employés heureux

     

    6. Utilisez la méthode Kanban

     

    Évidemment, les outils de sélections utilisés au cours du recrutement sont à développer en fonction de votre entreprise, sa culture, les postes en question, le genre de personne que l’on souhaite intégrer à l’équipe, etc. Ils doivent être adaptés en fonction des hard skills (les compétences précises et quantifiables) mais aussi des soft skills recherchées (les aptitudes non mesurables telles que l’esprit d’équipe). 

    Pour être sûr de ne pas passer à côté de ces talents qualifiés qui nous sont si chers, notre conseil principal est de bannir les «on verra bien». Ayez, en plus d’une procédure de recrutement impeccable, des outils de sélection précis et préparés en amont, bien avant la toute première étape. Pour cela, vous pouvez utiliser la méthode Kanban.

    Mais qu'est-ce que c'est ? 

    La méthode Kanban est apparue au Japon et créée par Taiichi Ōno dans les années 1950 dont le principal concept est le "juste-à-temps". Voici les 3 étapes pour l'appliquer à vos recrutements : 

     

    1. Définissez vos objectifs

    Impossible d’améliorer vos processus sans objectifs préalablement définis. Réfléchissez donc à ce que vous voulez réellement arriver à faire.

     

    Exemples 
    Recruter plus rapidement.
    Mieux collaborer avec les managers.
    Anticiper les recrutements.

     

     

    2. Définissez votre processus

    Il faut que vos étapes soient claires pour tous les collaborateurs qui participeront aux recrutements. Écrivez donc toutes les actions que vous devrez réaliser à partir du moment où le candidat postule jusqu’à la fin de son recrutement. Toutes les étapes sont définies par vous, vous pouvez ajouter autant d’étapes que vous le souhaitez dans votre
    process.

     

    Exemples

    A trier / A appeler / A recevoir / Refusé

     

     

    3. Mettez des règles et des normes à chaque étape

    Il est important de savoir ce que vous devrez faire à chaque étape, surtout si vous travaillez de manière collaborative.

    kanban

    7. L’onboarding

     

    Cette dernière clé est trop souvent sacrifiée, car on pense à tort « maintenant que le talent est embauché, c’est terminé ! ». Grave erreur ! Mobilisez plutôt vos équipes sur ce sujet, car personne n’est jamais acquis, même le meilleur des talents, et même s’il a accepté l’offre que vous lui avez faite.

    L’onboarding, c’est le fait d’accompagner le nouvel employé dans ses premières semaines, voire ses premiers mois de travail, c’est-à-dire la période la plus sensible, où tout un chacun peut facilement se sentir dépassé et baisser les bras. Encore une fois, il est primordial d’utiliser cet outil en développant un processus défini, une procédure à suivre à chaque nouvelle embauche, et en évitant de laisser trop de choses au hasard en croisant les doigts pour que tout se passe bien. Pour cela, pensez surtout à impliquer les autres acteurs de l’entreprise, au-delà du seul secteur RH : managers, cadres dirigeants, autres employés, etc. La guerre des talents se joue même après avoir gagné une bataille ! 

     

    onboarding

     

    De nos jours, il devient quasiment indispensable de digitaliser son processus de recrutement. La pénurie de candidats est en marche, et le temps dédié aux taches à moindre valeur ajoutée comme la diffusion d'annonces, l'envoi d'emails aux candidats à chaque étape de leur candidature n'est plus de mise. Il faut arriver à toucher les meilleurs talents le plus vite possible, et pour cela, des outils vous aident à atteindre l'essentiel : être au bon endroit et au bon moment. 

    Téléchargez notre livre blanc sur l'utilité d'un ATS pour vos recrutements

    Articles recommandés

    Conseils pour mieux recruter Marque employeur

    Les 7 clés pour recruter des talents qualifiés

    Les talents qualifiés sont parfois rares, et les RH se livrent une véritable guerre pour mettre la main dessus. Le nerf ...

    Conseils pour mieux recruter

    Les 11 qualités d'un bon recruteur

    Selon James Parker, directeur principal des ressources humaines de Glassdor, "pour être un bon recruteur il faut avoir d...

    Conseils pour mieux recruter

    Comment briser le tabou du handicap en entretien ?

    Malgré de nombreuses réformes chaque année, le handicap au travail est encore un sujet tabou. En effet, les recruteurs n...