Conseil en recrutement, diffusion des offres d'emploi, ATS, cas clients ...

Flatchr vous dit tout !

Venez découvrir nos conseils pour améliorer vos méthodes et techniques de recrutement

Actualités RH - Communication / Marque employeur - Conseils recrutement

Les 7 compétences indispensables d'un RH en 2019

close
Sylvain
14 NOVEMBRE 2018
7 min.

Ce n’est pas révéler un secret lorsque nous disons que les RH sont des couteaux suisses de l’entreprise (certains préféreront dire qu’ils ont plusieurs cordes à leurs arcs, choisissez la métaphore qui vous sied le mieux). Quoi qu’il en soit, être RH en 2017, c’est faire preuve de compétences diverses et variées qui sont en phase avec la fonction, mais aussi avec notre époque. Dans l’optique de rendre hommage à la profession et évidemment d’encourager les novices à développer leurs atouts, nous avons réuni dans cet article les sept facettes que nous savons indispensables pour les RH d’aujourd’hui.


1.
Être innovant et ouvert d’esprit

Les temps ont changé. Phrase un peu bateau, mais assurément caractéristique de la fonction RH. Il n’est plus possible d’exercer cette profession aujourd’hui comme nous le faisions hier, tout simplement car tout a évolué, du recrutement au fonctionnement des entreprises en passant par les travailleurs eux-mêmes, à l’image des Milléniaux qui bouleversent le marché du travail de la même façon que les générations précédentes l’avaient fait avant eux. Ce ne sont donc pas seulement les temps qui ont changé, mais ce sont les règles !

Il n’y a donc pas d’autre choix que d’évoluer et de s’adapter, car un RH perdu dans les méandres du « Faisons comme avant ! » sera rapidement dépassé. Nos deux conseils principaux :

  • Développez votre ouverture d’esprit et sachez vous adapter, surtout lorsque deux ou trois générations doivent s’accorder pour travailler ensemble dans une même entreprise. 
  • Soyez innovant, en utilisant les nouvelles technologies comme des outils pour travailler plus efficacement, mais aussi en osant révolutionner les procédures en place pour vous adapter à l’époque.  

 

2. Savoir collaborer et déléguer

Le RH se doit de bien s’entourer et de ne pas travailler seul : il est, aujourd’hui plus que jamais, un manager. Si nous prenons l’exemple pratique du recrutement, savoir collaborer avec ceux qui l’entourent (managers, cadres dirigeants, employés, recruteurs…) et savoir leur déléguer certaines parties du processus, va permettre au RH d’être bien plus efficace. Résultat ? Des talents plus faciles à dénicher et attirer, puis en fin de compte, une embauche de bien meilleure qualité avec moins de risques d’échec.
Cette façon de faire s’applique évidemment dans toutes les strates du travail du RH. Mais ne nous faites pas dire ce que nous n’avons pas dit ! L’objectif n’est jamais de rester assis sans rien faire et regarder les autres travailler, mais bien de se concentrer sur ce qu’est le cœur du métier : superviser les ressources humaines, à tous les niveaux. 

 

3. Être un bon vendeur et un excellent négociateur

L’aptitude à la négociation est, bien sûr, une des facettes indispensables du RH, qui face à de nombreuses situations se devra d’en faire preuve (négociations salariales, résolutions de conflits, etc.). Mais en plus de talents de négociateurs, le RH d’aujourd’hui devra aussi être un excellent vendeur, car étant souvent en première ligne, il est un des représentants principaux de l’entreprise. Et si ce n’est pas votre fort, pas de soucis, ça se travaille. Nos trois conseils pour être un bon «vendeur» de votre entreprise :

  • La préparation. Connaître l’entreprise, son histoire, son identité, ses valeurs, son atmosphère de travail, les différents postes…
  • Les points forts. Savoir ce qui fait la différence dans votre entreprise, ce qui la rend meilleure que les autres. Et savoir utiliser ça pour la mettre en valeur !
  • L’entourage. Le RH ne peut pas tout connaître sur le bout des doigts, surtout au niveau de la technicité des emplois. Il faut donc oser faire appel à d’autres personnes de l’entreprise, plus calées sur ces points (faire intervenir managers et employés par exemple). 

 

4. Avoir des connaissances juridiques

Ce n’est pas la compétence la plus «fun» à développer, mais c’est sans conteste l’une des plus utiles. Encore une fois, il ne faut pas hésiter à se faire accompagner pour en apprendre toujours plus sur ce sujet et être à jour. Pour quelles raisons est-ce aussi important ?

  • Les réglementations changent régulièrement et rapidement, et il faut évidemment bien les connaître et les comprendre pour pouvoir s’y adapter. 
  • Cela vous permettra de gérer les zones grises lorsque ce sera nécessaire. Est-ce que c’est de la discrimination ? Est-ce qu’il s’agit de harcèlement ? C’est au RH de traiter avec ce genre de situation en premier lieu. 
  • Cela évite d’être surpris. Le droit social est complexe, et se laisser surprendre par une situation ou par un individu qui maîtriserait cela mieux que vous, serait complexe à gérer.

 

5. Être roi/reine de l’organisation

De la même façon qu’on parle d’hygiène de vie, nous pourrions parler ici d’hygiène de travail. Le RH se doit obligatoirement d’avoir une hygiène de travail rigoureuse, et à travers ce terme, nous parlons évidemment d’organisation.

- Les quatre piliers de l’organisation en tant que RH sont :
- La gestion du temps
- La priorisation des tâches et le fait de savoir dire non lorsque nécessaire
- Le développement de processus précis et faciles à répéter
- Le multitastking (savoir gérer, de front, plusieurs tâches)

Heureusement, les nouvelles technologies nous permettent de maximiser notre organisation au quotidien, il ne faut donc pas hésiter à les intégrer au travail de RH. L’exemple que nous préférons est celui des logiciels de recrutement, les ATS comme on dit dans le jargon, qui permettent de développer, appliquer et faciliter les processus de recrutement. Si vous voulez en savoir plus sur les ATS, n’hésitez pas à télécharger notre livre blanc gratuit.

 

6. Pouvoir jongler entre communication et discrétion

Dans une ère où tout est communication, il serait inconcevable qu’un RH ne sache pas en maîtriser les principes et les outils. En fait, c’est une telle évidence pour les RH d’aujourd’hui que la difficulté n’est plus de savoir efficacement communiquer, mais plutôt de savoir rester discret lorsqu’il le faut. Un bon RH saura communiquer parfaitement, alors qu’un excellent RH maîtrisera l’équilibre entre communication et discrétion.

Ainsi, pour vous assurer de respecter à la fois vos collègues, votre entreprise et votre profession, il faut entre autres :

  • Juger de ce qu’il est bon ou moins bon de rendre public
  • Savoir distiller les informations de manière à ce qu’elles soient facilement captées et intégrées par le public concerné
  • Évaluer l’impact des mots utilisés et du timing

 

7. Savoir gérer les crises et les conflits

Enfin, en cas de crise et de conflit, le RH doit se positionner en tant que médiateur d’une part, et en tant qu’acteur de la résolution d’autre part. L’art est de savoir rester impartial sans tomber dans le piège de l’inaction. Cette compétence pourrait en fait se situer au carrefour des six qualités citées précédemment, car dans la gestion de crise il faut :

  • Être organisé. Avoir des procédures prêtes pour un maximum d’éventualités et faciles à appliquer.
  • Être un excellent négociateur pour sortir de la crise par le haut. 
  • Savoir manager les personnes impliquées
  • Être un communicant hors pair pour pouvoir désamorcer et expliquer
  • Avoir les connaissances juridiques nécessaires (ou oser se faire aider)
  • Être ouvert d’esprit et penser « out of the box », car chaque conflit/crise demande de s’adapter à la situation

Articles recommandés

Actualités RH Conseils recrutement

Quels sites emploi pour recruter un commercial ?

Il arrive toujours ce moment, au début d’un processus d’embauche, où le recruteur est fier de l’annonce qu’il vient de r...

Actualités RH Conseils recrutement

Quels sites emploi pour recruter des cadres ?

La notion de « cadre » est aujourd’hui assez imprécise. Elle se traduit par un statut social et professionnel, mais en r...