Le blog Flatchr

CONSEILS EN RECRUTEMENT - ATS - DIFFUSION DES OFFRES D'EMPLOI - INNOVATION RH - CAS CLIENTS

    Tendances RH - Marque employeur

    Turnover en entreprise : définition, analyse, coût, solutions ?

    close
    Valentin
    20 MAI 2020
    8 min.

    Le taux moyen mondial de turnover est fixé à 23% sur l'année selon l'étude "Preparing de take off" menée par le groupe Hay. Comment vous situez-vous par rapport à ce taux ? Votre taux de turnover est-il plutot bon, ou plutot mauvais ? Découvrez tout ce qu'il faut savoir sur la rotation du personnel en entreprise.

     

    Découvrez comment attirer les meilleurs talents pour vous en téléchargeant notre livre blanc dédié !

     

    Le turnover en entreprise, qu'est-ce que c'est ? 

     

    Définition du turnover

    Le turnover est un terme qui nous vient d'outre-Manche pour désigner la rotation du personnel dans une structure. Cela prend en compte, dans une entreprise, le nombre de départs de salariés (démissionrupture conventionnelle, licenciement ou période d'essai non renouvelée) qui sont suivis par de nouvelles embauches.

     

    Turnover "sain" et turnover "néfaste"

    Turnover sain :

    Certaines entreprises, comme les agences d'interim, de garde d'enfants, ou de service à la personnes, voient souvent leurs employés partir mais cela constitue des départs naturels. Dès lors que ces départs sont naturels et remplacés, on peut parler de rotation "saine" du personnel. De plus, amener du “sang neuf” dans votre entreprise va lui donner une nouvelle dynamique et de nouvelles idées.

     

    Mauvais turnover :

    Un turnover dit "mauvais" s'observe généralement sur les métiers pénuriques. S'agissant de profils rares et experts sur leur sujet, les départs peuvent constituer un frein à la croissance de l'entreprise. Si c'est le cas de votre entreprise, prenez garde à l'effet "boule de neige", qui peut être un drame pour votre marque employeur : des employés qui démissionnent à la suite, des licenciements répétés, des employés qui partent en mauvais terme, etc. En plus d’entacher votre marque employeur, cela impact également vos process de recrutements car cela génère de nouveaux coûts en diffusion d'annonces, sourcing, etc.

     

    Comment réduire le turnover de votre entreprise ?

     

    1. Analysez les raisons du départ de vos employés

     

    turnover cout

     

    Il est très compliqué de savoir combien coûte exactement un départ. Si l'on cherche sur internet, on se retrouve très souvent avec des données très générales : 

    "Le coût du roulement peut atteindre 4 fois le salaire de l’employé" 

    "6 à 9 mois de salaire ! C’est le coût moyen de remplacement d’un salarié ayant quitté l’entreprise."

    Le mieux est d'analyser vous-même votre propre taux de turnover. Découvrez comment faire. Tout d'abord, commencez par analyser la situation : 

     

    Quels types d'employés vous quittent ?

    Observez si ce sont vos meilleurs éléments qui partent, ou les moins bons. Si c'est vos meilleurs éléments il va falloir bien se renseigner sur les raisons de leurs départs. Si ce sont des éléments moins performants, profitez-en pour en recruter de meilleurs. 

     

    A quel moment de leur cycle de vie en entreprise partent-ils ?

    Savoir quand vos collaborateurs vous quittent vous aidera à analyser l'efficacité de vos process. Par exemple, il faut savoir que chez les 15-34 ans, plus d’un tiers des CDI sont rompus avant un an, il y a donc un taux de turnover très élevé lorsqu'ils s'agit de nouvelles recrues. Si c'est votre cas, vous avez tout intérêt à revoir votre processus d'onboarding. Vos employés sont déçus car le poste ne correspond pas à leurs attentes ? Le type de management ne convient pas ? Les missions confiées ne sont pas aussi enrichissantes que celles proposées dans l'offre d'emploi ? Renseignez-vous sur les raisons de leur départ, cela pourrait vous indiquer si vos process de recrutement fonctionnent ou s'ils sont à améliorer.

    De plus, il faut savoir que, selon une enquête Mercuri Urval, 49 % des ruptures de contrat survenant dans les premiers mois sont dues à des divergences de points de vue. Donc s'il s'agit de problèmes d'intégration au sein de l'équipe, votre marque employeur risque d'en pâtir. Pour y remédier, vous pouvez mettre des actions innovantes en place pour augmenter le taux d'engagement de vos employés, comme l'organisation d’événements collaborateurs, des séminaires ou sorties en dehors de l'entreprise, des petits déjeuners d'équipes, etc. 

     

    Pourquoi est ce qu'ils démissionnent de l'entreprise ?

    Les raisons peuvent être diverses, cela peut venir des missions, du management, de la rémunération, de l'ambiance de l'équipe, etc. Mais peu importe les raisons, on constate souvent que les collaborateurs parlent de ce qui leur convient plus avant de quitter l'entreprise, mais que ce n'est pas toujours entendu : 82 % des collaborateurs trouvent que leurs managers ne les écoute pas assez. Après chaque départ, pensez à analyser ces données.

     

    2. Calculer votre taux de turnover 

    Vous pouvez calculer le taux de rotation de vos collaborateurs annuellement ou par trimestre. Dans les deux cas, commencez par prendre le prendre le nombre de départs additionné avec le nombre d'arrivées sur l'année, divisé par deux. Le chiffre trouvé sera divisé par le nombre de salariés qui étaient présents dans l'entreprise au début d'année. Enfin, convertissez ce nombre en pourcentage en le multipliant par 100.

    Formule turnover

     

     

     

    Exemple 

    Une entreprise de 100 salariés, comptabilise 7 départs et 12 arrivées sur l'année : 

    Formule : (nombre de départs + nombre d’arrivées sur une année) / 2) / nombre de salariés au début de l’année) x 100

    Calcul : ((3+3) /2) / 10) x 100 = 9,5 %.

     

    On considère un taux de turnover élevé lorsqu’il dépasse les 10 ou 15 % (selon les secteurs d'activités). 

     

    Quelles actions mettre en place pour limiter le taux de turnover ?

     

    Pour éviter que vos meilleurs talents vous quittent, il va falloir mettre en place des processus de fidélisation et de rétention efficaces pour réduire le taux de turnover. Voici des idées d'actions à mettre en place : 

     

    Un cadre dynamique et convivial, grâce à des bureaux confortables :

    Offrez des sièges de bureaux confortables à vos collaborateurs, installez un coin détente où vous pourrez vous retrouver pour prendre un café, agrémentez vos bureaux d'un peu de verdure, mettez à leurs disposition des fruits, des friandises, une fontaine à eau, etc

     

    Un environnement épanouissant

    Si votre collaborateur a rejoint votre entreprise, ce n'est pas seulement pour le poste, c'est aussi pour tout ce que votre entreprise représente. C'est d'autant plus valable pour les jeunes diplômés, qui accordent autant d'importance aux valeurs de l'entreprise qu'au poste proposé. Soignez donc leur qualité de vie au travail. 

    Outre les locaux, les postes occupés par vos collaborateurs doivent aussi être épanouissants. Il n'y a rien de pire que de s'ennuyer au travail, le temps est long, on se sent inutile, peu valorisé. Ne laissez surtout pas cela arriver ! Impliquez-les dans vos actions, comme les process de recrutement grâce à la cooptation par exemple. Enfin, pensez à valoriser leurs résultats une fois les missions accomplies. Plus votre collaborateur se sentira reconnu, et plus il sera performant !

    turnover collaborateur heureux

    Des avantages sociaux : 

    La guerre des talents étant déclarée, il faut mettre toutes les chances de votre côté pour garder vos pépites. Et rien de mieux que les avantages comme levier de motivation. On pense ici à la rémunération, aux primes et dotations en fonction de l'atteinte des objectifs, des petits déjeuner, des fruits et boisson à disposition, des séminaires, des sorties entre équipe financée par l'entreprise, etc. 

     

    Des conditions de travail souples :

    Tout est une question de balance. Un employé heureux personnellement le sera professionnellement, et vice versa. Donc vous avez tout intérêt à lui permettre d'avoir un bon équilibre entre les deux. Cela inclue aussi bien les horaires, la mobilité, la gestion des pauses, etc. 


     

    Développez les compétences de vos employés (formations, carrière, responsabilités)

    Même si la génération Y a modifié la notion de "carrière", un employé qui s'ennuie aura envie de partir. Pour l'éviter, pensez à communiquer sur les perspectives d'évolution de votre entreprise. Aux entretiens annuels ou trimestriels, demandez-lui s'il se projette, si oui, à quel poste ? Mettez en avant la mobilité interne et n'hésitez pas à lui proposer des formations pour développer ses compétences

     

    Quand on voit les impacts d'un seul départ d'une l'entreprise, on se rend vite compte qu'on a tout intérêt à suivre le taux de rotation de ses employés. Si vous constatez un taux trop élevé au sein de votre entreprise, investiguez sur les causes, et mettez des actions en place pour limiter les départs de vos collaborateurs. Vous mettez beaucoup d'énergie à recruter des profils qualifiés, ce serait dommage de ne pas mettre cette énergie également pour les retenir !

     

    Téléchargez gratuitement notre livre blanc pour attirer les candidats de vos rêves

    Articles recommandés

    Conseils pour mieux recruter Tendances RH Marque employeur Écosystème RH

    Top 5 des meilleurs outils d'onboarding RH

    Selon une étude de Welcome to the Jungle, 45% des démissions ont lieu la première année, et le coût d’intégration d’un e...

    Tendances RH

    Déconfinement : mesures de prévention employeurs et RH

    Le gouvernement a mis en place des mesures pour accompagner les entreprises dans la sécurité de leurs salariés. Fiches c...

    ATS Tendances RH

    Pourquoi investir dans un logiciel RH ?

    Vos collaborateurs sont vos meilleurs atouts, il faut donc en prendre soin. Les logiciels RH ont été développés pour fac...

    RIS

    Le RIS : la solution digitale qui fera décoller vos recrutements

    Télécharger gratuitement le livre blanc  >

    5 conseils pour amorcer la transition digitale de vos services R

    Amorcer la transition digitale de vos services RH

    Télécharger gratuitement le livre blanc  >

    Culture entreprise

    La culture d'entreprise au service de vos recrutements

    Télécharger gratuitement le livre blanc  >

    Bien poster son annonce

    Guide ultime pour bien poster son offre d'emploi

    Télécharger gratuitement le livre blanc  >